Volunteerism

Al Wills

Volunteering in FCA Archery

No sport can survive without volunteers, much less archery. From the person who comes out early to set up targets, to the parent who blows the whistle, to the President of FITA, all have an essential role to fulfill in keeping archery a sport for all of us!

 

There is a sense of fulfillment in serving your sport; there is always something to do.  But if you are waiting for someone to ask you, it probably will never get done! Go ahead get involved, you might not do it right, but at least you will be contributing.

 

Do not just stand back and watch the club instructor be overwhelmed with the numbers of kids out on a Saturday morning; go ahead and help.  You may not have had any training, but that does not mean you can not help! Safety is obvious, as are most of the mistakes the students are making. You can help look for arrows, score or just help police running of the lesson. After you have been out for a few times, it becomes more incumbent on you to help and by watching you should have picked up on most of the routine by then. Call this casual volunteering, but it is needed none-the-less.  If you like helping the instructor, perhaps you can look into certification courses to hone your skills.

 

There are other more structured jobs from your club through to the FCA, jobs like treasurer, secretary, club coach, publicity director, lawn mower guy, etc.  These jobs just require a bit of time, not much, just a few hours a month! All volunteer jobs in sport only require one thing - The commitment to finish!

 

That is not to say that if you are a shooter, you cannot be a volunteer.  By assisting you are helping your own archery career! Imagine if no one did anything, none of us would be shooting! Do not let it take away from your shooting time, just get organized. If you organize your time and do not let jobs overtake you, you can be a significant cog in the archery machine and still be a very successful shooter. The problem is finishing a job! Make sure you do what you say you will do - do it sooner rather than later. And for goodness sake, if you find out your cannot (or will not) do it, let someone know so they can do it. You might think it will make others angry or frustrated with you, but they will not be half as frustrated as when the deadline arrives and the job is not done! Volunteering takes a lot less practice than shooting and the rewards can be very satisfying!

 

Do not do it intrusively, archery (volunteer organizations in general) are not great at recognizing volunteer effort, however, the great feeling you get in your heart at a job well done is well worth the effort. And if you enjoy these intrinsic benefits, there are many!

 

Develop a thick skin, there will always be someone who criticizes, seldom anyone who works, but criticism is part of volunteering.  Feed off it, do a better job next time, do not let it get you down! You are contributing and if you are only contributing criticism, please step back and try again!

 

I have found that archery volunteering has helped me grow tremendously.  There are innumerable tasks that I now take on with ease that I never would have been able to do had I not assisted in different jobs in archery. Who would have thought a farm kid from Climax Saskatchewan could be an Olympic Coach or the President of a half million dollar corporation, all because I filled a position in a club so many years ago!! What were my qualifications? Time, really that was the only one.  We all need some of yours.  Please think about where you can fit into our organization and come on board; you will be welcomed!

   

Être bénévole pour la Fédération canadienne des archers

 

Aucun sport ne peut survivre sans les bénévoles, et surtout pas le tir à l'arc. De celui ou celle qui arrive tôt pour installer les cibles au parent qui donne le signal de tir, et même jusqu'au président de la FITA, tout le monde a un rôle essentiel à jouer pour que le tir à l'arc puisse demeurer un sport pour tous!

 

Lorsque vous êtes au service de votre sport, vous éprouvez un sentiment de plénitude. Il y a toujours quelque chose à faire. Toutefois, si vous attendez que quelqu'un vous demande de le faire, il ne se passera sans doute rien! Alors, allez-y, foncez, engagez-vous! Peut-être que vous n'accomplirez pas tout à la perfection, mais au moins, vous apporterez votre contribution. Ne vous contentez pas de regarder tranquille dans votre coin et d'observer l'instructeur ou l'instructrice du club submergé(e) devant le nombre d'enfants à qui il ou elle doit enseigner le samedi matin.  Plongez dans l'action et apportez-lui votre aide! Peut-être n'avez vous reçu aucune formation, mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas aider. Manifestement, vous pouvez intervenir au niveau de la sécurité, qui prime sur tout, ou pour corriger la plupart des erreurs des athlètes.  Vous pouvez contribuer à ramasser les flèches, à tenir la marque ou tout simplement à assurer le bon déroulement de la séance. Une fois que vous vous être impliqué(e) plusieurs fois, on s'attend davantage à ce que vous interveniez, et simplement en observant vous êtes devenu(e) familier(ère) avec la plupart des routines d'entraînement. On pourrait appeler ça du bénévolat d'occasion, mais il est néanmoins extrêmement utile! Et si vous aimez aider l'instructeur ou l'instructrice, alors peut-être pouvez vous envisager de suivre des cours de formation d'entraîneur(e) pour améliorer vos compétences.

 

Mais la structure de la FCA offre beaucoup d'autres occasions de travailler pour votre club. Vous pouvez par exemple devenir trésorier ou trésorière du club, secrétaire, entraîneur(e) adjoint(e), directeur ou directrice de la publicité, responsable des collectes de fonds, et ainsi de suite. Ces tâches exigent du temps, mais pas trop, juste quelques heures par mois! Les bénévoles d'un sport n'ont finalement besoin que d'une chose : être engagé(e)s à accomplir leur tâche jusqu'au bout!

 

Cela ne signifie pas que si vous êtes archer vous ne pouvez pas être bénévole. En aidant, vous contribuez à votre propre carrière d'archer! Imaginez un instant que personne ne fasse rien! Aucun(e) d'entre nous ne pourrait faire du tir à l'arc! Vous n'avez pas besoin de diminuer le temps que vous consacrez à tirer pour faire du bénévolat, il vous suffit de bien vous organiser. Si vous savez articuler votre temps et si vous ne laissez pas les tâches vous submerger, vous pouvez devenir un rouage très important dans la machine du tir à l'arc, tout en demeurant un(e) archer très performant(e). Le problème, c'est de terminer les tâches! Il faut vous assurer de bien faire ce que vous aviez dit que vous ferez, et de le faire plutôt tôt que tard. Et, pour l'amour du ciel, s'il s'avère que vous ne pourrez (ou voudrez) pas mener cette tâche à bien, eh bien prévenez quelqu'un d'autre afin que cette tâche puisse quand même être effectuée. Peut-être pensez-vous que les autres seront fâchés contre vous ou frustrés, mais cela n'est rien par rapport à la déception ou à la frustration qu'ils éprouveront si, à la date limite prévue, le travail n'a pas été fait! Pour faire du bénévolat, on a besoin de beaucoup moins d'entraînement que pour tirer, mais les résultats peuvent s'avérer extrêmement satisfaisants!

 

Il ne faut pas être bénévole pour connaître la gloire! L'association de tir à l'arc, et dans l'ensemble toutes les organisations bénévoles, ne sont pas très fortes lorsqu'il s'agit d'accorder aux bénévoles la reconnaissance qui leur est due. Toutefois, la satisfaction du devoir accompli est un sentiment de plénitude qui vaut largement tous les efforts consentis. Si vous vous appréciez ces avantages intrinsèques à ce rôle, il y en a beaucoup!

 

Il faut se doter d'une «carapace» car il y aura toujours énormément de critiques à votre endroit, beaucoup plus que de gens qui travaillent et collaborent, mais la critique fait partie du bénévolat. Il faut s'en servir pour devenir plus fort(e), pour faire un meilleur travail la prochaine fois, et ne pas se laisser abattre par les commentaires négatifs. Vous apportez une contribution positive, et si seules des critiques vous accueillent, remettez la main à la pâte et essayez encore une fois!

 

J'ai découvert que le bénévolat en tir à l'arc m'avait beaucoup aidé dans ma croissance personnelle. Dans ma vie, j'assume maintenant avec facilité un grand nombre de tâches que je n'aurai jamais pu accomplir si je n'avais pas fait de bénévolat en tir à l'arc. Qui aurait pu penser qu'un petit gars venant d'une ferme de Climax, en Saskatchewan, aurait pu devenir entraîneur olympique ou président d'une entreprise d'un demi million de dollars, tout cela parce que j'ai assumé un mandat dans un club il y a bien des années?  Quelles sont mes qualifications? Donner mon temps, voilà en fait ma seul vraie compétence. Nous avons tous besoin de certaines de vos compétences. Alors, pensez-y, et demandez-vous à quel niveau de notre organisation vous pouvez vous intégrer et vous engager. Vous serez sans aucun doute le ou la bienvenu(e) à bord!